Conseil d’élèves

Jeudi 3 mars 2016

Les élèves de chaque classe ont essayé de répondre à la question suivante :

Est-on libre de faire ce que l’on veut ?

Voici la synthèse de leurs réflexions :
Nous ne sommes pas libres de faire tout ce que l’on veut,  il y a de nombreuses lois, règles à respecter.
On n’a pas le droit de faire du mal à l’autre, d’abîmer et de voler ses affaires, de faire ce que l’on veut sur la route au risque de se blesser ou de blesser quelqu’un…
Mais on est libre de faire plein de choses : jouer dans son jardin, se promener, aller au cinéma, à la piscine…, lire, croire au dieu qu’on veut, dire ce qu’on pense,  voyager, se faire des amis… On a le droit de se tromper (quand on se trompe on apprend).
En France, il y a la liberté d’expression. Nous avons plus de liberté qu’avant la Révolution de 1789. Il ne faut pas que notre liberté diminue à cause des attentats. Il ne faut pas avoir peur sinon on  perdra notre  liberté mais il faut rester prudent, vigilant.
Les enfants ne sont pas libres de ne pas s’instruire. En France, l’instruction est obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans.
La liberté a donc des limites qui s’appellent le respect : respect des autres, respect des règles, respect de la nature, respect de notre sécurité, respect de notre corps, respect de nos croyances.
On est libre de choisir. Mais si on ne respecte pas les autres,  les règles,  cela ne va pas bien se passer. Les gens feraient alors n’importe quoi et la vie n’aurait plus d’intérêt. Ce serait dangereux pour tout le monde.
Il faut donc réussir à vivre en paix en respectant la liberté des autres.
Dans un sens on devient libre si on respecte l’autre et  la loi. On est libre d’être heureux, de sourire, d’avoir et de donner du bonheur et de vivre notre vie  tranquillement.

En conclusion :

« Il faut toujours relier son droit de liberté  et son devoir de respecter l’autre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *